Bahamas

Introduction

Les Bahamas se composent de 700 îles, en majeure partie des îlots (cayes ou keys) et des rochers émergeant d'un plateau peu profond et disséminées sur plus de 260 000 km2 d’océan.  L'ensemble de l'archipel s'étend sur 970 km au sud-est de la côte de Floride, au milieu d'eaux limpides et colorées dont la visibilité dépasse 61 mètres. La couche de terre est peu épaisse, mais sur les îles les plus développées, soit quatorze îles principales, on cultive des fleurs exotiques. Sur les autres îles, on trouve de grandes pinèdes, des zones rocheuses et dénudées, des marécages et des plages vierges. Les Bahamas se subdivisent en deux parties océaniques, le Petit Banc des Bahamas et le Grand Banc des Bahamas. Elles sont aussi renommées pour leur barrière de corail qui est la troisième plus longue au monde. Au niveau faune et flore, les Bahamas vous enchanteront avec plus de 109 espèces d’oiseaux et 120 espèces de plantes.

Histoire

Les Lucayens  (aussi appelés Arawaks) étaient les premiers habitants des Bahamas, entre 900 et 1 500 avant JC. Puis Christophe Colomb débarqua sur l'île de San Salvador (appelée Guanahani par les Lucayens), en 1492. Entre 1495 et 1520, les colons espagnols déportent les Lucayens, réduits en esclavage, vers l’île d’Hispaniola. La Grande Bretagne s'est établie dans les îles au XVIIe siècle et les a transformées en colonies en 1782 Elle était constamment en guerre contre l'Espagne et la France et utilisa les services de corsaires pour patrouiller les eaux des Caraïbes. Charles Town, sur l’île de New Providence, devint un repaire de pirates et de boucaniers. Par la suite, Charles Town  fut entièrement détruite par les Espagnols puis reconstruite et rebaptisée Nassau en 1695, en l’honneur du Roi William III (ancien prince d’Orange-Nassau). De 1861 à 1865, l’économie des Bahamas a tiré profit de la guerre civile américaine. En 1920,   Nassau renoua instantanément avec son passé interlope de la Prohibition. Les Bahamas étaient idéalement situées pour écouler de l'alcool illicite aux Etats-Unis, et les quais de Nassau se transformèrent en un vaste entrepôt de rhum. Puis, la levée de la Prohibition en 1933 coupa le robinet des profits, et la dépression des années 30 ne fît qu'aggraver la crise. Après la Deuxième guerre mondiale, des touristes américains et canadiens fortunés revinrent goûter le soleil des Bahamas. A la carte du tourisme, les Bahamas ajouta celle de la finance et devint ainsi un paradis fiscal. En 1967 - Le Parti libéral progressif (PLP), dirigé par des Noirs, pris le pouvoir, mettant fin à des siècles de domination blanche et ouvrant la voie à l'indépendance. En juillet 1973, Les Bahamas devinrent une Monarchie Constitutionnelle indépendante de la Grande Bretagne mais  membres du Commonwealth.  Les Bahamas qui n’ont pas d’armée comptent 270 ans de démocratie, c’est donc l’une des nations les plus stables politiquement du monde.

Culture

La majorité de la population bahaméenne est à 85% noire ou métisse type créole, avec 12% de blancs. Les Bahamiens sont sans doute les moins "Caraïbes" et les plus "Anglais" des habitants de la région. Au célèbre flegme britannique s'ajoute pourtant une nonchalance toute Caribéenne. Donc, relaxez-vous au maximum, "les choses arriveront quand elles doivent arriver".

Carte

carte bahamas

A voir

Nassau: La capitale, est située sur la côte nord-est de l'île de New Providence qui est reliée à l’île de Paradise. Nassau s'est coulée dans le moule américain mais quelque chose dans son atmosphère la rapproche indéniablement des Caraïbes. Son charme particulier tient au contraste entre son architecture du Vieux Monde et sa vitalité moderne. Le centre-ville témoigne par ses édifices de l'histoire de la ville aux XVIIIe et XIXe siècles. Les bâtiments officiels et les musées renferment une section sur l'histoire des Lucayens, et vous donne aussi un aperçu des heures sombres du passé de la ville. Le jardin vous séduira par ses innombrables plantes. Au coeur du quartier commerçant, le marché d'artisanat vaut le détour ainsi qu’une visite aux vanniers et sculpteurs sur bois.

Les îles les plus importantes sont:
Andros, Grand Bahama Island, Eleuthera/Harbour Island, Long Island, The Abacos, Acklins/Crooked Island, The Berry Islands, Bimini, Cat Island, The Exumas, Inagua, San Salvador,  Mayaguana. 
Certaines sont réputées pour la navigation à voile et à moteur, d’autres pour la pêche au harpon et à la mouche ou au gros (Bimini), et d’autres encore pour la plongée. Les amateurs d’autres sports tel le golf, le vélo, le tennis, l’équitation et le cricket ne seront pas déçus. Ceux qui recherchent la tranquillité seront aussi comblés avec des kilomètres de plages désertes. Les explorateurs auront aussi la possibilité de découvrir des villages coloniaux, des plantations d’ananas, des grottes et des cavernes secrètes. Enfin les amateurs de la nature, apprécieront les flamants roses des Caraïbes, les ânes, les chèvres et les oiseaux rares. Les combinaisons d'îles constituent une parfaite façon de découvrir les Bahamas. SPECIAL: Deux billets d'avion aller retour au départ de Nassau pour n'importe quelle île des Bahamas vous sont offerts à l'achat d'un forfait Bahamas!

Renseignements utiles

Aéroport: 57 aéroports dans les Bahamas, dont trois internationaux (à Nassau, Grand Bahama Island et Exuma). De plus, 24 d’entre eux sont officiellement désignés comme portes d’entrée aux Bahamas.

Superficie: 700 îles sur 13,900 km2 (5,380 miles carré).

Affaire: Heures d'ouverture: Du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00. Prendre rendez-vous et l'échange de cartes de visites sont des pratiques courantes.

Capitale: Nassau.

Climat: Grâce à la proximité des systèmes d'air froid du continent nord-américain, le climat des Bahamas est légèrement plus frais que celui des autres groupes d'îles des Caraïbes.

Vêtements: Tenue légère en coton et adaptée aux tropiques, toute l'année. Des vêtements de pluie légers sont utiles pendant la saison humide. Une tenue vestimentaire décontractée est acceptée dans les centres de villégiature, avec une tenue un peu plus habillée le soir, en particulier pour le dîner, pour aller danser et dans les casinos de Nassau ou Freeport. Dans les petites stations à l'écart, il suffira d'une chemise et d'un pantalon. Les tenues de plage ne sont pas admises en ville.

Devise: Dollar des Bahamas - B$. La parité du Dollar B$ est alignée sur celle du Dollar US et ce dernier est également accepté comme monnaie légale.

Douanes: Les personnes de plus de 18 ans peuvent importer les articles suivants sans encourir de droits de douanes: 200 cigarettes ou 50 cigares ou 454g de tabac; 1,136 litres de boisson alcoolisée; des articles dont la valeur n’excède pas les 100$ des Bahamas. Les armes à feu et les drogues sont interdits.

Economie: Les Bahamas forment une nation stable et développée avec une économie fortement dépendante du tourisme ainsi que des banques offshores. Les Bahamas font partie des pavillons de complaisance.

Electricité: 110 V. Prises de type américain.

Exigences d’entrée et de sortie: Veuillez consulter le site internet officiel de l'office de tourisme des Bahamas (lien ci-dessous) ou nous contacter.

Santé: Les services médicaux sont d'un niveau comparable à ceux des Etats-Unis. Ils sont par contre chers et il est fortement conseillé de souscrire à une assurance maladie.

Jours fériés: Nouvel an (01 janvier), Vendredi Saint et Lundi de Pâques (mars-avril), Pentecôte (mai-juin), Fête du Travail (juin), Jour de l’Indépendance (juillet), Jour de l’Emancipation (août), Jour de Christophe Colomb (octobre), Noël (25-26 décembre).

Langue officielle: Anglais.

Statut politique: Monarchie Constitutionnelle. Indépendante du Royaume-Uni depuis 1973. Les Bahamas sont membres du Commonwealth.

Population: 303,000.

Religion: La population est en majeure partie chrétienne, dont des baptistes, des anglicans et des catholiques.

Sécurité: En général, les Bahamas ne sont pas dangereuses. La criminalité existe mais à un niveau acceptable. Il y a des cas de vols et de criminalité un peu plus grave mais surtout dans les quartiers de  Freeport and Nassau moins populaires auprès des touristes.

Achats: Les taxes d’importation ont été supprimées sur beaucoup d’articles tels que les parfums, le cristal, les articles en cuir, les bijoux, la lingerie et le linge de table, les montres, l’équipement photographique, la porcelaine, les jumelles et longues-vues; les Bahamas sont donc une aubaine pour ce type d’achats.

Frais de services et taxes: 15% est la norme en matière de pourboire. De nombreux établissements incluent le service dans leurs factures.

Télécommunication: Le code international pour appeler Les Bahamas est 1 242 suivis du numéro du correspondant. Les appels internationaux peuvent être très chers dans les hôtels. Le plus économique est d'acheter des cartes téléphoniques à utiliser dans les cabines téléphoniques.
Heure: Heure GMT – 5 et passage à l'heure d'été/d'hiver.

Transports: Les taxis sont nombreux et constituent le principal moyen de transport dans les petites îles car il n'y a pas d'autre type de transport public.  Le jitney (minibus) permet de se déplacer de façon économique et il fonctionne dans les zones de Freeport et Nassau. Cela dit, la conduite se fait à gauche et le volant est aussi à gauche dans la voiture.

PLUS D'INFORMATION: http://www.bahamas.fr

 

Plage de Little Exuma
Petite habitante
Golf, Paradise Island
Nassau
Plongée
Exuma CaysExuma Cays
Stand
Stocking Island Exuma
Norwegian Cruise Line
MSC Croisière: POESIA et LIRICA
Bahamas: Nassau et les îles extérieures
Hôtel Superclubs Breezes aux Bahamas: Séjour tout compris forfait
Bahamas+Quebec: forfait chaud-froid avec motoneige à Montréal
ATLANTIS, Paradise Island
Hôtels Best Western Bay View Suites & Comfort Suites
SANDALS ET BEACHES RESORTS
Paradise Bay Bahamas
La Dominique: forfait aventure
Dès: 6000 CHF/4900 €
St Martin et St Barthélémy : Combinaison d’îles !!!!
Dès: 4195 CHF/3395 €
St Martin et St Barthélémy : Combinaison d’îles !!!!
Dès: 4195 CHF/3395 €
St Martin et St Barthélémy : Combinaison d’îles !!!!
Dès: 4195 CHF/3395 €

© MJM Caraïbes - MJM Caribbean

ABONNEZ-VOUS À
NOTRE E-BULLETIN


 
 

Se désabonner