Îles Turks & Caicos

Introduction

Il y a près de vingt ans, les îles Turks et Caicos (appelées aussi parfois en français îles Turques-et-Caïques) étaient l’une des destinations les plus tranquilles et les moins connues des Caraïbes. Aujourd’hui, avec le développement de Providenciales, appelé communément Provo, c’est devenu l’un des lieux touristiques à la mode dans les Caraïbes. Les îles Turks sont composées de six récifs coralliens inhabités, de deux îles habitées, Grand Turk, Salt Cay) et d'un grand nombre de petites îles rocheuses. Les îles Caicos sont composées de six îles principales, parmi lesquelles figurent Grand Caicos, East Caicos, North Caicos, Providenciales et West Caicos, ainsi que d'une trentaine d'îlots. Assez similaire au sud des Bahamas, avec lesquelles elles sont géographiquement liées, ces îles coralliennes ont des kilomètres de plages de sable et sont un véritable paradis pour les amateurs de sports aquatiques. Chacune des îles qui composent l’archipel offre une expérience unique. C’est pourquoi les visiteurs reviendront d’années en années afin de toutes les explorer.

Histoire

Quelques historiens croient aujourd'hui que Christophe Colomb, lorsqu'il partit à la découverte du Nouveau Monde, mit tout d'abord pied à terre à Grand Turk, et non à San Salvador. Si ce fait n'a été établi que tout récemment, c'est sans doute parce que les charmes pourtant irrésistibles de ces îles magiques sont passés presque inaperçus jusqu'à aujourd'hui. Lorsque Christophe Colomb les découvrit, les îles étaient habitées par les Indiens Arawak. On les rassembla pour mieux les en chasser, et les îles restèrent inhabitées jusqu'à l'arrivée des pirates, qui y faisaient étape au cours de leurs périples meurtriers. Des négociants des Bermudes vinrent ensuite y récolter le sel qu'ils revendaient en Amérique du nord et en Europe, à une époque où il était surtout utilisé pour conserver les aliments. Le raffinage du sel resta d'ailleurs la principale industrie des îles jusqu'à la fin des années 1960. Il a depuis lors été relayé par le tourisme et les opérations financières, qui constituent leur principale source de revenus. Aujourd'hui, les îles Turks et Caicos ont un statut enviable de paradis fiscal et sont une destination de rêve pour les touristes en quête de soleil, chaleur et plages. 
Pendant le siècle XVIIe siècle, la propriété des îles fut disputée entre Français, Espagnols et Britanniques, mais ce fut finalement la Grande-Bretagne qui les acquit définitivement. Après la guerre de l'Indépendance américaine (1775-1776), les Bermudiens furent rejoints par un groupe de loyalistes coloniaux, qui y ont établi des plantations de coton. Les loyalistes britanniques apportèrent avec eux leurs esclaves. En 1799, les îles Turks et Caicos furent représentées à l'Assemblée des Bahamas. Les planteurs blancs durent faire face aux révoltes d'esclaves jusqu'au moment où l'esclavage fut aboli (1834). Les plantations de coton périclitèrent, ce qui favorisa l'industrie du sel. À la demande des habitants, les îles furent officiellement annexées à la Jamaïque en 1874. Ce statut demeura jusqu'en 1962, alors qu'elles furent de nouveau administrées depuis les Bahamas. Quand les Bahamas obtinrent leur indépendance en juillet 1973, les îles Turks & Caicos devinrent officiellement une colonie de la Couronne britannique. Les Turks & Caicos sont fiers de leur stabilité depuis plus de 250 ans.

Culture

L'origine du nom de Turks et Caicos a plusieurs explications. Il se pourrait que le mot Caicos provienne de  l'espagnol cayos, terme servant à désigner les «cay» (récifs).On croit que le mot Turk provient d'un cactus commun dans l'île. L'extrémité de ce cactus ressemblerait à un «fez» turc, une sorte de calotte de couleur rouge qu'on aurait appelé Turc. Les premiers habitants des Turks & Caicos étaient des Amérindiens dont quelque uns de leurs vestiges furent retrouvés disséminées à travers l’île. Cette période est très bien documentée au Musée National de la ville de Cockburn qui possède aussi la plus vieille épave des Amériques, une caravelle ayant sombré en 1513 sur le récif Molasses. Les gens des îles sont connus pour leur gentillesse et sont aussi très religieux. Ils sont tous différents suivant l’île sur laquelle ils habitent.

Carte

carte iles turks et caicos

A voir

Avec leurs plages de sable blanc qui s'étirent sur plus de 300 km et les récifs qui les entourent, les îles Turks et Caicos sont une destination de rêve et un paradis pour tous les plongeurs.  La plupart des îles sont à environ 10 à 25 minutes par voie aérienne de Providenciales mais elles sont aussi accessibles par bateau. Il y a aussi des traversiers réguliers de North Caicos à Middle Caicos. Provo est devenu le centre touristique le plus connu des îles et offre une grande diversité d’hôtels, de restaurants, et d’attractions. Son golf est aussi un des meilleurs de la région et il héberge la ferme de conques depuis 1984 où l’on commercialise ce mollusque depuis l’œuf jusqu’à l’âge adulte, ce qui prend quatre ans. La viande de ce mollusque a longtemps été appréciée dans les Caraïbes. Grand Turk et Salt Cay avec leurs charmes rustiques, offrent aussi une leçon d’histoire avec l’architecture bermudienne et sont aussi renommées pour la plongée et enfin pour passer le meilleur farniente. La capitale sur l'île de Grand Turk est aussi le refuge favori des plongeurs au tuba et est fière de son musée National. A 300 mètres à peine du rivage, le fond de l'océan plonge à pic jusqu'à une profondeur de deux mille mètres dans le Passage de Colomb, un bras de mer d'une trentaine de kilomètres qui sépare les îles Turks et Caicos – Tous les plongeurs voudront explorer cet endroit fabuleux. Middle Caicos et North Caicos représentent  le meilleur de la nature avec de nombreuses espèces de végétation et d’oiseaux. Le plus grand réseau de grottes dans les Caraïbes se trouve à  on Middle Caicos. Les caves de Conch Bar, avec leurs impressionnantes stalactites et stalagmites et leurs lacs sales souterrains, sont encore peu explorées.  Près de là, les restes d’un établissement d’indiens Arawak et Lucayan ont commencé à intéresser les archéologues et visiteurs. South Caicos connu pour la pêche, le port historique de Cockburn et le phénomène naturel du trou qui bout. Cette petite île accueillante offre aussi plusieurs plages retirées.
Parrot Cay et Pine Cay sont des îles privées sur lesquelles on trouve de fabuleuses résidences hôtelières : le Parrot Cay Resort & Como Shambhala Retreat et le Meridian Club.

Renseignements utiles

Aéroport: Les îles Turks & Caicos ont trios aéroports internationaux, Grand Turk, Providenciales (Luddington) et South Caicos. Toutes les autres îles ont des aéroports domestiques exceptés pour East and West Caicos, qui sont inhabitées.

Superficie: 430 km2 (193 miles carré).

Affaire: Les banques sont ouvertes de 8h30 à 14h30, du lundi au jeudi, et de 8h30 à 17h00 le vendredi. Les principales banques sont Barclays et la banque de Nouvelle Ecosse.

Capitale: Cockburn Town, sur l’île de Grand Turk.

Climat: La température moyenne varie entre 29 et 32 degrés Celsius. Les alizés soufflant en permanence, ils y rendent le climat agréable. En moyenne les îles Turks et Caicos ont 350 jours d’ensoleillement par an.

Vêtements: Les shorts sont portés en ville de même que sur la plage en journée, Il est aussi conseillé de porter des lunettes de soleil et un chapeau. Pendant les soirées, un léger pull ou une veste peut être nécessaire en hiver. La nudité publique est illégale partout sur les îles.

Devise: Dollar US - US$.

Douanes: Il est possible d'apporter sur les îles des produits hors taxes jusqu'à concurrence de 200 cigarettes ou 50 cigares et 1.136 litre d'eau-de-vie ou de vin par personne. Il n’y a pas de restriction pour les voyageurs concernant l’importation de caméras, film ou équipement de sport. Les drogues et la pornographie sont illégales.

Economie: l’activité économique traditionnelle, la production de sel, a cessé en 1964. Les ressources naturelles étant limitées, même l’eau doit être strictement conservée. Il n’y a presque pas d’agriculture, pratiquement toutes les denrées alimentaires sont importées. Par contre, l’économie s’est améliorée grâce au tourisme et aux services financiers.

Electricité: 110 V, 60 Hz.

Exigences d’entrée et de sortie: Veuillez consulter le site internet officiel de l'office de tourisme des îles Turks & Caicos (lien ci-dessous) ou nous contacter.

Santé: Il y a un petit hôpital sur Grand Turk et plusieurs pratiques générales de médecine sur Providenciales ainsi que des services de traitement d’urgences. Toutes les autres îles ont des cliniques communautaires.

Jours fériés: Jour de l’An (01 janvier), Jour du Commonwealth (mars) Vendredi Saint et Lundi de Pâques (mars-avril), Jour des Héros (mai), Fête de la Reine (juin), Jour de l’Emancipation (août), Jour des jeunes (septembre), Jour de Colomb (octobre), Jour des Droits de l’homme (octobre), Noël (25-26 décembre).

Langue officielle: Anglais.

Statut politique: territoire britannique d'outre-mer.

Population: 21,152.

Religion: Principalement Baptiste, Anglican et Méthodiste.

Sécurité: Les îles Turks & Caicos sont beaucoup moins dangereuses que d’autres îles des Caraïbes mais des précautions s’imposent quand même depuis que l’île a une vocation touristique et de services financiers. Ne marcher pas la nuit seul sur une plage déserte. La sécurité personnelle est encore mieux sur Grand Turk.

Achats: Les magasins sont ouverts de 9h00 à 17h00 tous les jours excepté le dimanche. La plupart prennent de longues pauses déjeuners. Les paiements par cartes de crédit sont acceptés dans les lieux touristiques.

Frais de services et taxes: Il n’y a pas d’impôt, ni de taxe pour les compagnies. Un pourboire est généralement payé aux serveurs, chauffeurs de taxi, aux gouvernantes et aux portiers, d’environ 15%.

Télécommunication: Le code international pour appeler les îles Turks & Caicos est le 1 649 suivi de sept chiffres. Sur les îles, utiliser uniquement les sept chiffres.

Heure: Heure GMT – 5 et passage à l'heure d'été/d'hiver.

Transports: Voyager entre les îles est relativement facile, surtout en partant de Provo. Les compagnies aériennes locales offrent de fréquentes liaisons. Chaque île a aussi un service de taxi. Les voitures, motocyclettes, scooters et bicyclettes  peuvent être louées aussi. Les meilleurs endroits à découvrir par soi-même sont Providenciales ou Grand Turk et la conduite se fait à gauche.

PLUS D'INFORMATION: www.turksandcaicostourism.com (en anglais)

Coquillage
Palmier
Habitants
Corail
Coucher de soleil
Plage publique
Dauphin
Paysage
Plage
Turks et Caicos: forfait romance – PARROT CAY
Villa del Mar
Hôtel Point Grace
Hôtel The Regent Palms
Hôtel The Sands
Hôtel The Somerset
Hôtel Bohio Dive Resort
Hôtel Osprey Beach
SANDALS ET BEACHES RESORTS
La Dominique: forfait aventure
Dès: 6000 CHF/4900 €
St Martin et St Barthélémy : Combinaison d’îles !!!!
Dès: 4195 CHF/3395 €
St Martin et St Barthélémy : Combinaison d’îles !!!!
Dès: 4195 CHF/3395 €
St Martin et St Barthélémy : Combinaison d’îles !!!!
Dès: 4195 CHF/3395 €

© MJM Caraïbes - MJM Caribbean

ABONNEZ-VOUS À
NOTRE E-BULLETIN


 
 

Se désabonner